Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sessions spéciales

En complément des Thèmes généraux proposés, des thématiques spécifiques font l'objet de trois Sessions spéciales.

Pour l'édition du colloque 2015, les sessions spéciales sont :

 

Traitement du signal en neurosciences

Cette session spéciale est consacrée d'une part à des avancées méthodologiques et algorithmiques récentes dans le domaine du traitement du signal et des images (TSI) pour l'analyse de données d'imagerie cérébrale fonctionnelle, acquises soit à l'aide de modalités électromagnétiques, de surface (EEG/MEG) ou intracranienne (SEEG), soit à l'aide d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). D'autre part, certaines contributions illustrent la maturité de méthodes de TSI déjà existantes au travers d'applications en neurosciences tout à fait originales, que ce soit pour la clinique (eg, épilepsie) ou les sciences cognitives (eg, apprentissage multi-perceptuel, perception et dénomination d'objets).

Sur le plan méthodologique, les problématiques de détection-estimation, de localisation spatiale, de connectivité fonctionnelle i.e. d'analyse des couplages statistiques entre aires cérébrales distantes et de leurs non-stationnarités sont abordées à l'aide d'outils méthodoligiques variés (processus ponctuels, résolution de problème inverse, synchronisation de phases, théorie des graphes, statistiques non-paramétriques, cadre bayésien ...). La résolution de ces problèmes sert à mieux appréhender les reconfigurations spatio-temporelles de l'activité cérébrale, qu'elles soient intrinsèques (eg activité spontanée pendant le sommeil) ou extrinsèques (induites par des sollicitations extérieures).

D'autres contributions enfin abordent la conception d'algorithmes d'optimisation efficaces et la sélection de variable pour résoudre des problèmes de régression en grande dimension que posent les données d'imagerie cérébrale fonctionelle (MEG ou IRMf), notamment dans le contexte du décodage de l'activité cérébrale (brain decoding). Pour chacun des travaux exposés, des validations sont opérées soit à l'aide de la multimodalité (eg SEEG/EEG/MEG) soit en s'appuyant des cohortes lages composées de plusieurs dizaines voire centaines d'individus, démontrant que ces contributions sont compatibles avec l'ère du “Big Data”. 

 

Optimisation en grande dimension

Avec le besoin de résoudre des problèmes sans cesse plus complexes, impliquant des données de taille parfois importante, l’optimisation est devenue un domaine incontournable, avec des applications dans toutes les branches des sciences et de l’ingénierie.

En traitement du signal et de l’image, le paradigme récent de reconstruction parcimonieuse a suscité un engouement plus vif que jamais pour des méthodes permettant de minimiser des fonctionnelles lisses ou non lisses, en grande dimension.

Les chercheurs français ont toujours été à la pointe de la recherche en analyse convexe et en optimisation. On peut mentionner les travaux pionniers de Moreau, qui nous a quitté l’an dernier, et qui ont abouti à l’analyse convexe et à l’optimisation proximale modernes telles que nous les connaissons.

Ainsi, cette session spéciale est ouverte à des contributions répondant aux divers défis de la communauté. On peut citer, sans être exhaustif,

  • le développement de nouveaux algorithmes à convergence prouvée,
  • l’étude des vitesses de convergence d’algorithmes,
  • les formulations nouvelles de problèmes d’estimation de signaux ou images sous forme de problèmes d’optimisation…

 

Traitement du signal et des images pour l'art et le patrimoine

Avec l'émergence de l'acquisition facile de données culturelles, artistiques ou patrimoniales, les outils développés en traitement du signal et de l'image (TSI) trouvent de nouveaux champs d'application très prometteurs. Mieux encore, les problématiques soulevées par les experts de l'art et du patrimoine et la particularité de ces signaux donnent
naissance à de nouveaux problèmes en TSI et promettent ainsi des années de recherche féconde. La session spéciale "traitement du signal et des images pour l'art et le patrimoine" du GRETSI 2015 a donc pour objectif de rassembler les chercheurs en traitement des images et du signal dont les travaux trouvent des applications dans le domaine de l'art ou du patrimoine ainsi que ceux dont les travaux puisent leur origine dans des problématiques artistiques et patrimoniales.

Les domaines de la session spéciale sont ouvert à toute contribution faisant interagir le TSI et les domaines de l'art ou du patrimoine. Nous vous invitons ainsi a soumettre dans les domaines suivants (liste non exhaustive) :

  • Imagerie du patrimoine (modalités d'imagerie spécifiques, imagerie hyperspectrale, recalage, rectification)
  • Reconstruction pour la restauration et la médiation culturelle (débruitage, inpainting, synthèse, reconstruction 3D)
  • Reconnaissance de formes et indexation des données patrimoniales (classification, annotation automatique, recherche par similarité, clustering, big data)

 

Voir Programme pour lieux et horaires

CONTACTEZ NOUS

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Scroll to top